Assurance loyers impayés

Sommaire:

L’assurance loyers impayés est une assurance qui garantit le paiement des loyers en cas d’impossibilité de payer les mensualités du locataire. Cette assurance s’adresse aux propriétaires bailleurs qui souhaitent se protéger contre les risques d’impayés et ainsi éviter les dégâts causés par un locataire indélicat. Cette assurance permet de couvrir les frais liés à la procédure d’expulsion, au recouvrement des loyers impayés, à la remise en état du logement suite à un sinistre, etc.

mutuelle pour demandeur d'emploi

La garantie de l’assurance loyer impayé

Les propriétaires bailleurs sont souvent confrontés à de nombreux risques, tels que les impayés de loyers. Cependant, ils peuvent être couverts par certaines assurances.

L’assurance loyers impayés est une assurance qui permet aux propriétaires bailleurs de se prémunir contre les risques d’impayés et de vacance locative. Elle est notamment proposée par les compagnies d’assurance afin d’aider les bailleurs à assurer le paiement du loyer en cas d’impayés ou de défaut de paiement du locataire. Cette assurance ne couvre pas tous les risques, mais elle permet aux propriétaires bailleurs d’être dédommagés en cas d’impayés ou de vacance locative (lorsque le logement n’est plus loué).

Les garanties offertes par cette assurance ? Les garanties offertes varient selon la compagnie d’assurance et sont adaptées aux caractéristiques du bien immobilier (localisation, typologie…).

La plupart des contrats offrent la garantie des frais fixes et charges courantes, qui prend en charge les frais liés au logement (eau, électricité…) ainsi que ceux liés à sa gestion (taxe foncière,…), sauf si le contrat prévoit une exclusion pour ces charges. Parfois incluses, certaines garanties permettent également au propriétaire-bailleur de percevoir un complément versé après traitement du dossier litigieux. Enfin, certains assureurs prennent également en charge des indemnités supplémentaires pour rembourser le montant des loyers non perçus entre la date du départ du locataire et celle du versement effectif des indemnités par l’assureur suite au sinistre.

Lire aussi :   Honda Assurance Auto : le prix en toute transparence !

Les prestations de l’assurance loyer impayé

Aujourd’hui, il est fréquent de voir des personnes qui se retrouvent dans le besoin après la perte de leur emploi ou après qu’un événement inattendu ait entraîné une baisse de revenus. Avec l’assurance loyer impayé, vous pouvez protéger votre activité professionnelle contre les risques liés au non-paiement du loyer par un locataire. Cette assurance prend en charge le règlement des loyers que vous n’avez pas pu percevoir suite à la rupture du bail. Elle couvre en général jusqu’à six mois de loyers impayés, et peut être étendue à 9 mois dans certains cas.

L’assurance loyer impayé vous permettra donc de faire face aux dépenses liées au règlement des arriérés de loyers tout en continuant à exercer votre activité professionnelle.

Vous pourrez ainsi conserver votre patrimoine immobilier si vous ne souhaitez plus exercer votre métier actuel.

Il existe différents types d’assurances couvrant ces risques : L’assurance souscrite par les propriétaires eux-mêmes via leurs propres comptes ou ceux de la sociétés immobilière (SCI).

La garantie est alors accordée par un établissement bancaire ou un assureur spécialisé.

Le propriétaire bénéficie alors d’une assistance juridique pour récupérer son logement et poursuivre son activité professionnelle afin de limiter ses pertes financières durant la procédure contentieuse, et ce sans avoir à supporter les frais financiers correspondants (intérêts intercalaires).

Le montant de l’assurance loyer impayé

Le montant de l’assurance loyer impayé dépend principalement de la surface du bien immobilier. En général, le montant minimum est fixé à 1500€ par mois, mais il peut aller jusqu’à 6 000 € par an.

Le coût de l’assurance varie également en fonction des charges et des services annexes, tels que les frais d’huissiers ou les frais de procédure. Pour un studio, la prime est d’environ 50 € par mois. Pour une maison ou un appartement avec plusieurs chambres et salles de bains, la prime peut aller jusqu’à 150 € par mois. Si vous optez pour une assurance spéciale « colocation », cela peut être encore plus intéressant car elle permet d’avoir une couverture sur l’ensemble du bien loué pour le même prix qu’une assurance individuelle.

Lire aussi :   Assurance maison : quand et comment y souscrire

La durée de l’assurance loyer impayé

La durée de l’assurance loyer impayé est d’au moins 12 mois.

Il peut être renouvelé sans que le locataire ne soit obligé de quitter les lieux.

Le contrat est généralement conclu pour une durée minimale de 3 ans, mais il existe des contrats dits « à reconduction tacite », qui permettent au bailleur et au locataire de résilier le contrat à la date anniversaire. De plus, cette assurance n’est pas liée aux conditions relatives au locataire : elle peut donc s’appliquer indifféremment à un étudiant ou à un salarié en CDD. Elle couvre les risques liés aux dégradations du logement (malfaçons, défaut d’entretien ou vices de construction) ainsi que ceux liés aux dégradations causées par le locataire (vols, non-paiement des loyers).

Les conditions de l’assurance loyer impayé

L’assurance loyers impayés est une couverture qui peut être souscrite, pour protéger un investisseur contre toutes les situations d’impayés de loyer.

Il existe différents types de contrats d’assurance-loyer impayé.

La garantie intervient à partir du moment où le locataire ne paie pas son loyer et que cela crée des difficultés financières importantes.

Lorsque la situation du locataire se dégrade, il peut devenir impossible de payer le loyer. C’est alors que la garantie prend effet et permet au propriétaire de percevoir un paiement mensuel en cas d’impayés.

Le montant du paiement varie selon les assurances et les contrats, mais il est souvent égal à 3 fois le montant des loyers impayés.

Il faut savoir que cette assurance n’est pas obligatoire pour le bailleur, mais il est fortement conseillé d’en souscrire une afin d’être protégé en cas de problème avec un locataire indélicat.

Lire aussi :   Comment bien choisir son assurance scolaire

La procédure de l’assurance loyer impayé

L’assurance loyers impayés est une assurance qui permet de protéger les locataires contre le risque d’impayés. Cette assurance permet au propriétaire de se prémunir contre les loyers impayés, mais également contre les dégradations du logement. Elle est souscrite pour une durée de 3 ans et peut être renouvelée par tacite reconduction.

Le propriétaire doit choisir un locataire dont le revenu est inférieur à un certain plafond et qui respecte des conditions d’occupation du bien.

Lorsqu’un locataire ne paye pas son loyer ou refuse de quitter le logement, cela peut provoquer la résiliation du bail et donc la fin de la garantie.

Le paiement de l’assurance loyer impayé

Les loyers impayés sont un risque bien connu des propriétaires bailleurs. Cependant, ils peuvent être évités en souscrivant une assurance loyer impayé. En effet, cette dernière permet de se prémunir contre les défauts de paiement et ainsi de ne pas avoir à supporter le coût financier que cela représente. Ainsi, la garantie du paiement des loyers est inclue dans toutes les formules proposées par les assureurs spécialisés en assurance loyer impayé (Assur-loyer). De plus, elle couvre également les charges locatives et la remise en état des locaux après sinistre. Elle est donc adaptée à tous types de biens immobiliers: meublés ou non meublés.

L’assurance loyer impayé permet également au propriétaire du logement :

  • D’être indemnisé des frais causés par le défaut de paiement d’un locataire
  • De bénéficier d’une assistance juridique
  • De se faire accompagner dans sa recherche d’un nouveau locataire.

L’assurance loyers impayés est une assurance qui couvre les locataires en cas de non paiement du loyer. Elle permet au propriétaire d’être assuré contre les risques de défaut de paiement des loyers et charges locatives.

Publications similaires